Maria MONTESSORI

 

Maria Montessori, née à Rome (1870-1952), devient la première femme diplômée de l’école de médecine en Italie en 1896. Elle obtient ensuite une licence en philosophie et en sciences naturelles. Ces trois disciplines répondent à ses goûts d'observation, de réflexion et à son désir de connaître et de promouvoir les conditions les plus favorables au développement de l'être humain.


Elle commence à travailler à l’hôpital psychiatrique avec des enfants « retardés ». Non satisfaite de la façon dont sont traités ces enfants, elle étudie tous travaux existants sur les théories de l’éducation.


Maria Montessori rencontre Jean Itard et Edouard Seguin qui travaillent autour de « l’enfant sauvage » et des méthodes d’enseignement pour handicapés mentaux. Elle passe les deux années suivantes à faire un travail expérimental en utilisant et en créant du matériel didactique pour enseigner à des enfants mentalement déficients. Devant la réussite de son travail, elle souhaite l’ouvrir à tous les enfants. Elle étudie en détail le développement naturel des enfants.


En 1907, Maria Montessori ouvre la première maison des enfants « Casa dei Bambini ». Elle observe le comportement des enfants face à un environnement adapté et à un matériel spécifique, puis étalonne un réel matériel didactique. Dans l'année qui suit, d'autres maisons des enfants vont s'ouvrir à travers l'Italie et Maria Montessori est amenée à former des éducateurs à cette pédagogie nouvelle. Elle publie ses premiers ouvrages, devient célèbre et sa pédagogie connaît très rapidement un succès qui dépasse les frontières de son pays.

 


Maria Montessori


 

Ses observations

 

De celles-ci, Maria Montessori conclut que l’enfant de la naissance à l’âge de 6 ans, possède une sensibilité et des forces mentales rares lui permettant d’assimiler et d’apprendre facilement dans un environnement qui lui est favorable. Il est particulièrement réceptif, "capable d'une extraordinaire concentration et prêt à tout absorber comme des éponges absorbent l'eau."


L'enfant traverse différentes phases de développement que Maria Montessori nomme les périodes sensibles de l’enfant ; ou encore la loi de développement naturel.

 

Elle remarque que le développement moteur et la coordination motrice enrichissent l'intelligence. L'enfant prend conscience de l'objet à travers la manipulation. Maria Montessori considère la main comme le "cerveau extérieur". Ainsi, le matériel proposé est un matériel sensoriel.

 

 

 



 

Que propose cette pédagogie?

 

 

Un environnement adapté à l'enfant, favorable aux apprentissages. L'ambiance préparée avec soin par l'éducateur, éveille chez l'enfant curiosité et volonté.

 

 

 

Un regard positif vers l'enfant, l'aidant à acquérir confiance et estime de soi.

 

 

 

Un travail individualisé, rendu possible gràce à l'observation de l'enfant réalisée par l'éducateur.

 

 

 

Très respectueuse du rythme de l'enfant et de ses particularités individuelles, elle lui permet de choisir librement ses activités parmi celles qui lui ont été présentées. Ainsi, l'enfant autonome et indépendant est plus fort, il sait prendre des décisions adaptées à la vie en société.

Il construit l'homme qu'il sera demain.

 

 

 

Apprendre redevient une activité captivante de découverte, qui conduit l'enfant à la concentration, la motivation et l'autodiscipline.

 

 

 

 

"Aide-moi à faire seul et à penser par moi-même."

 

 

 

 

 

Une progression dans l'apprentissage au cours des trois années de maternelle.

 

 

 

Un collaboration étroite avec les parents.

 

 

 

Dans une classe maternelle Montessori, les trois "niveaux" sont mélangés. Ceci favorise l'émulation et non la compétition, ainsi que la coopération et la solidarité. Cependant, certaines activités peuvent s'adresser plus spécialement à un groupe d'âge.

 

 

 

 

 

 

Une scolarité respectueuse du programme de l'Education Nationale.

 

 

 

Les domaines d'activités définis dans le programme des classes maternelles sont suivis:

 

- Le langage: travail sur les sons de la parole, acquisition du principe alphabétique et des gestes de l'écriture...

- Agir et s'exprimer avec son corps: se déplacer, faire des rondes, jeux dansés, mimes...

- Découvrir le monde: découvrir les objets, la matière, le vivant, les formes et les grandeurs. Approcher les quantités et les nombres, se repérer dans le temps et dans l'espace.

 

 

 

 

 

Et après?

 

 

Fort de cette riche préparation à la lecture, aux mathématiques, à la vie en collectivité, votre enfant épanoui et autonome, pourra rejoindre sans problème un CP classique.

 

Cependant, si vous souhaitez poursuivre avec cette pédagogie, nous vous aiderons dans le choix d'une école élementaire Montessori.